Pages

lundi 4 avril 2011

Les propriétaires et occupants aux XIX et XXe siècles.

Liste des propriétaires (dans l'ordre chronologique) :


- (probablement) Macé VEXIAU

- (probablement) Toussaint de VEXIAU

- (probablement) François de VEXIAU

(probablement) Charles-Léon DE VEXIAU

- (probablement) Joseph DE VEXIAU

- (probablement) Jean-Charles DE VEXIAU (1749 - 1802)

- (probablement) Jean-Joseph-François DE VEXIAU (1782 - 1839)
http://gw.geneanet.org/pierfit?lang=fr;p=jean+joseph+francois;n=de+vexiau

- (probablement) Françoise Aimée Louise DE VEXIAU (née à Réaumur en 1814, décédée en 1916), fille de Jean-Joseph-François DE VEXIAU et de Joséphine-Aimée PERREAU, et épouse de Charles POUPLIN DE LA FORESTERIE
http://www.planete-genealogie.fr/dgibaud/ma_genealogie/fiche/individu/detail/?IndiID=1457

- (probablement) Marie-Aimée POUPLAIN DE LA FORESTRIE (née en 1839, décédée en 1917), fille de la précédente, épouse de Marie-Hilaire-Henri DU PIN DE LA GUERIVIERE.

- (probablement) Jacques BIRAUD (en 1869)

- Elie BEAUFFRETON et Clémence TEXIER son épouse (de 18… à 1898)

- Elie MORIN (de 1898 à 1915)

- Constance-Marie CLERGEAU (de 1915 à 1926)
Par ordonnance du Président du Tribunal civil de Fontenay-le-Comte, portant exécution du testament olographe déposé au rang des minutes de Maître Cibaud notaire à Pouzauges suivant acte en date du 19 avril 1915, de « Monsieur Elie MORIN, propriétaire cultivateur veuf de Madame Augustine BOUET, demeurant à La Passière commune de Saint-Mesmin-le-Vieux où il est décédé le 16 avril 1915 », « sans laisser d’héritiers à réserve ».
- Auguste COUSIN (de 1926 à 1988)
Par acte de vente en date du 15 février 1926, rédigé par Maître Léon-Marie Le Guichaoua, notaire à Bressuire,
« Madame Constance-Marie BERTHONNEAU, sans profession, demeurant à Cornet, commune de Terves, veuve non remariée de Monsieur Théodore CLERGEAU, née à Combrand le 16 décembre 1865 »
A vendu
à « Monsieur Auguste COUSIN, employé de chemins de fer, demeurant à La Passière, commune de Saint-Mesmin-le-Vieux, époux de Madame Marthe BOUCHEREAU, né à La Pommeraye-sur-Sèvre le 14 octobre 1891 »
« 1° une maison située à La Basse Passière, commune de Saint-Mesmin-le-Vieux, formant deux logements comprenant une chambre basse, corridor avec escalier, au premier étage palier, deux chambres avec grenier sur le tout et porté au plan cadastral de ladite commune section D numéro 156 pour une contenance de un are dix centiares »
« une pièce de jardin de deux ares environ au même lieu, cadastrée section D numéro 154p bis joignant la ligne du chemin de fer et Clochard »
« une parcelle de jardin de cinq ares dix centiares environ au même lieu cadastré section D numéro 154p bis joignant la ligne de chemin de fer , Clochard et Monsieur de la Foresterie »
« une autre parcelle de jardin dite « le grand jardin » sise au même lieu cadastrée section D numéro 155p et 155 bis pour une contenance de trois ares dix centiares joignant la ligne de chemin de fer et la maison qui précède »
« 5° une parcelle de terre d’une contenance de neuf ares environ cadastrée section D numéro 155 joignant au nord et à l’est le chemin allant de la voie ferrée à la Haute Passière ».
Auguste COUSIN, devient veuf en 1969, et décèdera en 1988 à son domicile de La Basse Passière.
Sa femme Marthe-Adélaïde-Yvonne BOUCHEREAU, de son vivant sans profession, était née à Montournais le 8 juillet 1892, et mourut à son domicile de La Basse Passière le 5 juin 1969.
Leur seule et unique héritière est Marcelle COUSIN, fille unique.
- Eugène-Vital-Pierre BURGAUD et Marcelle-Yvonne-Marguerite COUSIN son épouse (de 1988 à 2006)
Marcelle COUSIN (1918 ? - 2009 ?) est décédée à Saint-Mesmin à l'âge de 91 ans. Elle a du cesser de vivre à La Basse Passière à l'automne 2005 (mise en vente), année du décès de son mari.
- Bertrand LE BRETON DE LA BONNELLIERE et Fanny ROZIER DE LINAGE son épouse (depuis 2006)
Par acte de vente en date du 19 mai 2006
Et (2e partie du bâtiment) par jugement sur licitation du Tribunal de Grande instance de Tours en 2009.

Au nombre des autres occupants :

De 1938 à 1948 : Luc GAZEAU

Dans les années 1920 ou 1930 : Hilaire DALLE, employé aux chemins de fer

En 1947 : Joseph GRISON, employé aux chemins de fer (occupant de la partie Nord - avec son épouse née PAILLAT - naissance en juillet de Danielle GRISON)

Dans les années 1980 : Marcellin ANGIGNARD

1974

Autres habitants mentionnés à La Basse Passière :

le dernier meunier de La Basse Passière, qui aurait exercer le métier entre 1911 et 1925, serait Fridolin AIRAUD, marié (... mais les dates ne concordent pas) à Jeanne AIRAUD née PAINEAU (1920 - 2014).



Contrairement aux autres, la parcelle de terre "d’une contenance de neuf ares environ cadastrée section D numéro 155 joignant au nord et à l’est le chemin allant de la voie ferrée à la Haute Passière" avait été acquise pendant son veuvage par Monsieur Elie MORIN par acte sous seing privé fait à Etrie commune de Chanteloup le 4 août 1903 et enregistré à Pouzauges le 25 août 1903, auprès de Monsieur Marie-Hilaire-Henri DU PIN DE LA GUERINIERE et Marie-Aimée POUPLAIN DE LA FORESTRIE, propriétaires demeurant ensemble à La Varenne, commune de Ligugé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire